Concours Street art 2021 : Année zéro une société en transition.

Ouvert aux jeunes artistes ayant entre 18 et 35 ans, trois gagnants seront sélectionnés par un jury de professionnels et par le vote du public.
Un jury a sélectionné 15 artistes qui ont ensuite réalisé une œuvre unique, sur le thème imposé. Ces 15 œuvres sont exposées pendant le festival Vibrations Urbaines ,du 16 juin au 10 juillet 2021, à la Médiathèque Jacques Ellul.
Le public est invité à voter sur facebook ou sur place en glissant un bulletin dans l’urne. Trois gagnants seront sélectionnés par un jury de professionnels et par le vote du public.
Cette année, un prix coup de cœur fait son entrée dans le concours ! Ce prix pourra être additionné aux titres de lauréats déjà existants. Pierre Lecaroz, créateur de l’Association Magnetic Art Lab, donnera l’opportunité à un artiste d’exposer dans sa galerie et de produire une fresque sur le M.U.R de Bordeaux.
De nombreux lots sont également à décrocher : prize money, lots chez Boesner, participation à une exposition collective, une exposition solo et la réalisation rémunérée d’une œuvre sur un format « 4 par 3 ».

Les artistes sélectionnés

Merci aux 61 candidats ! Voici la liste des 15 artistes sélectionnés pour le concours d’art urbain 2021.

  • Angèle / Artiste, artiste bordelaise qui fait évoluer son personnage dans un univers poétique et chimérique nous rappelant les contes de notre enfance!
  • APAIZ, artiste strasbourgeois, dont les oeuvres sont inspirées par les thématiques de fractures sociales et environnementales. Il nous invite à y réfléchir ensemble!
  • Mero, artiste toulousain, à la signature plurielle et authentique, constamment à la recherche de dynamisme dans ses oeuvres.
  • Meyso, artiste parisien, qui nous invite à repenser la ville comme une machine qui ne dort jamais, en perpétuel mouvement, en croissance constante.
  • Allias, né à Lille, qui nous livre à travers ses oeuvres ses expériences et sa vision du monde. Il veut traduire la richesse de nos cultures, la spontanéité et le geste pour amener le spectateur à se questionner sur notre société.
  • Takir , artiste parisien qui s’inspire de multiples thématiques comme la ville, la déambulation, la photographie, le graffiti, pour nous livrer sa vision du monde.
  • RUNS , originaire du Nord-Est de la France, l’artiste est inspiré par l’aspect « homemade » et nous propose d’explorer l’urbain et son quotidien au travers d’illustrations, de collages dans la rue et de peintures dans des friches abandonnées.
  • R.Nuage, est intéressé par la nature, la condition humaine et les effets des nouvelles technologiques. Il nous propose à travers ses créations de réfléchir à ces thématiques.
  • Bouda, artiste peintre et illustratrice lyonnaise, elle nous invite dans le monde de ses illustrations, inspirées par les grandes capitales, leur architecture et leur diversité culturelle!
  • Artiste RAST , originaire des Yvelines, réalise des portraits réalistes en travaillant sur la texture de peau, l’encadrement baroque. Il s’inspire des « visages du monde » lors de ses voyages…
  • Cobalt, artiste installé à Lyon, qui lie des éléments antagonistes dans un style onirique. Entre nature et espaces abandonnés, anatomies et machines accumulées et ou emmêlées, comme pour mieux interroger ce qui défini l’Homme et l’urbain.
  • Nadège Feron, illustratrice et muraliste passionnée, elle nous invite à travers ses oeuvres à nous questionner sur le rapport entre l’homme et son environnement.
  • GRAFFMAT, lyonnais et inspiré par la scène urbaine, il témoigne à travers ses propositions du rythme effréné de notre société actuelle, avec un fil conducteur, le mouvement.
  • La Fée Nix, créatrice bordelaise, elle fait du lien entre social et artistique, proposant des installations mêlant éléments anciens et contemporains.
  • PIA, artiste française évoluant dans un contexte nomade, propose à travers ses oeuvres des figures féminines à la fois mystiques et poétiques, mêlées à des éléments naturels, des motifs végétaux créant ainsi un oasis dans l’univers urbain.

X