Sismikazot – Gare de Pessac – Passage Razon

« ENTRE DEUX MONDES » est la fresque réalisée par les deux artistes Sismikazot en 2017 invités par le festival Vibrations Urbaines dans le cadre de leur 20ème édition.

Sismikazot, c’est le duo fantastique Sismik et Azot, ou encore Paul et Rémi, passionnés de photographie, sensibles et complémentaires. Originaires du Lot, les artistes sont tombés dans le graffiti il y a environ dix ans sur Toulouse et ont peu à peu évolué vers une esthétique mêlant un travail abstrait, figuratif et typographique réalisé à partir de photographies.
Le festival les a invités à travailler autour de l’architecte Le Corbusier et de la cité Frugès – Le Corbusier, située au Monteil à Pessac et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Leur fresque, réalisée en six jours et divisée en deux parties, rend ainsi hommage aux personnes et aux idées en lien avec cette thématique.
La première se situe côté voie ferrée au tout début de la gare de Pessac en venant de Bordeaux. Cette partie abstraite est la vision des artistes de la cité Frugès et celle des habitants qu’ils ont sondés. Toutes les phrases inscrites sont des témoignages de passants Pessacais et leur point de vue sur l’architecte.
On retrouve dans cette peinture les couleurs utilisées par Le Corbusier.
La fresque la plus imposante avec l’élément figuratif est la fresque principale. Sismikazot se faisant un point d’honneur à ne travailler qu’à partir de rencontres et de leurs propres photos, il leur était impossible de peindre le célèbre architecte décédé. Mais alors, qui est cet homme ? Quel homme vivant à Pessac pourrait faire l’unanimité et aurait une légitimité à être représenté dans l’espace public ? D’après les artistes aucun. Ils sont donc partis à la rencontre d’un ouvrier de leur ville natale pour réaliser cette fresque. Cet homme représente plus une action, un sentiment. Assis sur un banc, il pourrait être dans ce que l’on imaginerait un « sas de décompression », à faire le vide, adossé à la cité Frugès face à un mur blanc.
Le Corbusier oeuvrant pour l’accès au logement à tous, la représentation de cet homme dans l’espace public est une référence à l’art des artistes qui se veut accessible, ouvert et visible par tous.
Le titre donné à l’œuvre « Entre deux mondes » fait référence à une multitude de symboles. Entre deux hommes : Frugès et le Corbusier (ou bien encore Paul et Rémi) ; entre deux temps : sorte de sas symbolisant la fin de la journée de travail et le retour à la maison ; entre deux espaces : situé à la frontière séparant Pessac en deux et menant, si on le souhaite, à un voyage encore plus lointain.

Site internet de Sismikazot : www.sismikazot.com

X