Monkey Bird Crew – Galerie de la maison des étudiants

Le long de la galerie reliant le bâtiment A à la Maison des étudiants de l’Université Bordeaux Montaigne, ils sont partout. Sur les murs, sur les portes, dans des recoins, en hauteur, des pochoirs représentant des oiseaux et des singes nous regardent. Ils sont l’oeuvre du collectif « Monkey Bird Crew » né de l’association de deux artistes bordelais Temor et Blow, au début des années 2010. Le singe, «monkey» en anglais, fait référence à l’habilité de l’animal et à ses capacités d’adaptation. L’oiseau, «bird» en anglais, fait écho au symbole de la liberté, du rêve et de la poésie.
Quant au terme de «crew», il désigne un groupe. Ces oeuvres ont été réalisées dans le cadre du festival Vibrations Urbaines en 2014 en collaboration avec la Ville de Pessac et l’Université Bordeaux Montaigne.
Avec leurs créations, Temor et Blow cherchent à installer une présence animale sur les murs des villes. Leurs sources d’inspiration vont des traités de géométrie et de mécanique à l’astronomie en passant par l’art de l’enluminure et la calligraphie. Les animaux sont souvent liés entre eux grâce à des formes (arches, rosace, objets, lettres, etc.). L’alliance entre les deux animaux renvoie aux préoccupations humaines actuelles comme le désir d’élévation et de liberté (l’oiseau) et les obsessions matérielles et corporelles (le singe).
Les deux artistes ont recours à plusieurs techniques comme le pochoir, le collage, la peinture ou encore les stickers. Leurs oeuvres se démarquent de leur support grâce à des jeux de contraste entre le noir et le blanc. Le noir fait référence à la matière tandis que le blanc fait référence à la lumière.

Plus d’infos

Facebook de « Monkey Bird Crew » : https://fr-fr.facebook.com/MonkeyBirdCrew

X