Fresque Salvador Allende – Saige-Formanoir

La réalisation de cette fresque a débuté en 1982. D’une longueur de 120 mètres, elle a été peinte à la peinture acrylique, excepté une partie faite à l’aérosol. Elle est étroitement liée à l’arrivée en Gironde de réfugiés politiques chiliens suite au coup d’état militaire du 11 septembre 1973.
La fresque a été réalisée en plusieurs étapes. A son commencement, du côté du tramway, elle fait référence au coup d’état militaire du 11 septembre 1973 mené par le général d’armée Augusto Pinochet contre le gouvernement du président socialiste Salvador Allende élu démocratiquement. A la suite, elle célèbre l’Amérique latine dans son ensemble grâce à des représentations symboliques comme celle de la jungle, des pyramides des civilisations Mayas et Aztèques et du drapeau de l’Espagne brisé marquant la fin de la colonisation. La fresque se termine par la reproduction des immeubles voisins et des personnages de différentes origines qui incarnent les diverses nationalités des résidents à Saige-Formanoir.

L’ensemble a été réalisé par la communauté chilienne, leurs amis et les habitants de la résidence Saige-Formanoir. Les dates que l’on peut lire dessus correspondent aux différentes périodes de restauration et aux commémorations de l’histoire chilienne. Traditionnellement, la fresque murale est considérée dans la culture chilienne comme un espace d’expression culturel et politique pour le peuple. Cependant, cette pratique a été interdite pendant la dictature (1973-1990). La fresque a été entièrement restaurée en 2013, année qui a marqué les 40 ans du coup d’état militaire.
L’association des Amis de la fresque murale de Pessac-Gironde a été fondée en 2012 pour permettre aux jeunes de prendre le relais afin de préserver la mémoire commune.

X