Street art Mirabilis

7ème édition du concours national d’art contemporain urbain en 2018

bombe de peinture dessinée en train de graffer avec le texte street art mirabilisSur la thèmatique « Mirabilis »*, la 7ème édition du concours national d’art contemporain urbain a comptabilisé 74 candidatures d’artistes venus de la France entière.
*Mirabilis est un adjectif latin qui signifie admirable, merveilleux, étonnant. Les artistes étaient invités à s’exprimer sur la capacité de l’art à étonner, émerveiller, interpeller…

Le public était invité à voter pour son œuvre favorite via les réseaux sociaux ou sur place. Cette 7ème édition a été une réelle réussite avec plus de 3000 votes comptabilisés ! Sur la base des votes du public et du jury, quatre artistes ont été récompensés pour leur réalisation :

Street Art Mirabilis

Voici le thème imposé pour les 15 artistes qui seront sélectionnés : street art Mirabilis (Mirabilis est un adjectif latin qui veut dire admirable, merveilleux, étonnant). De tout temps, l’art a étonné, émerveillé, interpellé… le graffiti puis le street art ont bousculé les codes en descendant dans la rue pour que vous les remarquiez. Sur un format imposé d’apparence limitatif, donnez-nous votre vision de l’émerveillement, du surprenant.

 

Les lauréats

Ad-rien pose devant sont tableauOeuvre en 3D réalisée à l’aide d’un assemblage de carton mousse et feutre noir.
AD-RIEN remporte 1000 euros de matériel de beaux-arts fourni par Boesner + 500 euros de Prize Money, une expo solo organisée par la Galerie Space Junk de Bayonne, une expo solo organisée par l’Institut Bernard Magrez et enfin la création exclusive d’un étiquetage pour une série limitée de la limonade de la Brasserie Mira.

Bio : Adrien Schiavone, artiste bordelais, travaille au sein du Collectif Douze Films, comme graphiste, photographe, et technicien audiovisuel depuis 2011. L’art sous toutes ses formes fait partie intégrante de se vie et l’amène chaque jour vers de nouvelles expérimentations, de nouvelles tentatives, de nouvelles recherches créatives.
Utilisant des techniques variées (dessin animé, modelage, moulage…), il associe sa compétence dans l’audiovisuel et sa passion pour le dessin avec une obsession : exprimer le mouvement à travers l’image fixe.
Pour en découvrir plus sur l’artiste, rendez-vous sur son site internet : ad-rien.fr
Présentation de son œuvre « Façade » : Qu’elle soit face d’un bâtiment ou apparence destinée à tromper le réel, la façade est à la fois support et sujet de certains artistes de street art. Comme on le voit dans les peintures trompe-l’œil, il nous arrive de douter, pendant un instant, de la véracité du tableau que nous contemplons. C’est ce côté merveilleux et surprenant que j’ai voulu présenter ici .

Tableau réalisé à l’acrylique et peinture aérosol. Enoraone recevra 500 euros de matériel de beaux-arts fourni par Boesner.

Bio : Originaire de la région du Loiret, Enoraone nous transporte dans un univers merveilleux à travers ses œuvres colorées. Présent sur de nombreux festivals, l’artiste n’en n’a pas fini de faire parler de lui !

Présentation de l’oeuvre « Elle s’appelle Graffiti » :
Graffiti née dans la rue, ne demande l’avis de personne.
Doigts de fée sans un sou, sa jeunesse a la couleur des trains ;
Elle lutte, la rage au ventre, de la peinture dans les mains.
Douce révolte, à la lueur des néons elle s’élève et joue ce thème enchanteur ;
Toi aussi la tête en l’air, elle t’éblouira.

Pour en savoir plus sur l’artiste, rendez-vous sur sa page Facebook : facebook.com/enoraone

Tableau réalisé à l’acrylique et au crayon.
Angele remporte 250 euros de matériel de beaux-arts fourni par Boesner.
Biographie : Jeune artiste issue des Beaux-Arts, Angèle c’est du lard / des mots / des monstres doux et piquants. Ou un mélange explosif pour des créations acidulées et détonnantes !

Présentation de son œuvre gagnante « Mirabilis ! » : Penser Street Art, au début, c’était penser dans l’illégalité. Cette œuvre représente la ville, de nuit, illuminée par la magie et l’onirisme que les artistes urbains, ces géants vus à leurs débuts comme des monstres vandales, lui transmette. Sans l’art urbain, les villes ne se réduiraient qu’à des blocs de pierres abritant notre cher et ô combien lassant petit microcosme. On veut de la couleur, du mouvement, du bouillonnement ! On veut plus de géants.

Pour en savoir plus sur l’artiste, rendez-vous sur sa page Facebook : facebook.com/acb497

Réalisé à l’acrylique.
Loraine réalisera une fresque dans le cadre du projet M.U.R. de Bordeaux et recevra 250 euros de dotation de la part de notre partenaire Boesner.
Biographie : Loraine a su au fil des années développer un genre unique largement inspiré de ses origines chilienne. Entre réel et imaginaire on se laisse prendre au jeux de ses courbes infinies et tourmentées .
Présentation de l’oeuvre « MétaPolis » : Le merveilleux, métabolisme surnaturel qui traverse le temps, renvoie à un univers naïf mais toutefois messager. Des archétypes le peuplent comme le reflet de nous-mêmes. Les événements et les objets de ce monde d’aujourd’hui racontent une histoire cyclique. Ici, les flux imaginaires séparent les émotions et les mondes, les attitudes et les éléments, même s’ils restent interdépendants. Ces matières concentrent tour-à-tour des gens mécaniques aux corps voitures et aux visages pistes d’atterrissage, des villes évanescentes, des animaux amassés et une nature en suspens, pris dans la spirale.

Pour en savoir plus sur l’artiste, rendez-vous sur sa page Facebook : facebook.com/loraine.motti

Ad-Rien (Gironde) – voir son site web
Angèle (Gironde) – voir sa page Facebook
Blaisemurals (Meurthe et Moselle) – voir sa page Facebook
Enaer (Hérault) – voir sa page Facebook
Enoraone (Loiret) – voir sa page Facebook
Faust (Hérault) – voir sa page Facebook
Loraine (Rhône) – voir sa page Facebook
Max Walter (Aube) – voir sa page Facebook

M’hijo (Gironde) – voir sa page Instagram
Nazu (Hérault) – voir sa page Facebook
OBAD (Gironde) – voir sa page Facebook
Oji (Seine Saint Denis) – voir sa page Facebook
Sêma Lao (Corrèze) – voir sa page Facebook
Uneak (Hérault) – voir sa page Facebook
WILE (Bouches du Rhône) – voir sa page Facebook

Merci à tous nos partenaires qui soutiennent ce concours

X